Pour convaincre tous ceux qui pensent encore qu une bonne fess e n a jamais fait de mal, qu il faut l gif rer contre toutes les violences ducatives ordinaires Toutes les tudes l attestent% des enfants dans le monde sont frapp s La France, avec un chiffre de%, n est pas en reste fess es, gifles, calottes, tapes autant de gestes agressifs qu Olivier Maurel a choisi de rassembler sous le terme de violence ducative ordinaire Pour lui, les choses sont claires il n y a pas de petite fess e car le seul fait de lever la main sur nos enfants nous fait admettre le principe qu on a le droit de frapper Or, on le sait, derri re une premi re petite fess e , il y a souvent un risque d escalade qui peut entra ner une gifle, des secousses violentes, des coups de pieds jusqu la maltraitance Contrairement aux partisans de Freud qui, s appuyant sur la th orie des pulsions, pr sentent volontiers l enfant comme dangereux dans sa volont de toute puissance, Olivier Maurel d fend l id e de tabler dans ses choix ducatifs sur ce qu il y a d excellent chez l enfant de fa on inn e savoir des comp tences comme l attachement, l empathie et l imitation Plut t que de choisir pour duquer la voie de la punition corporelle qui peut perturber durablement ces comp tences, l auteur invite favoriser le d veloppement de l enfant en tablissant une relation de confiance, d empathie et de bienveillance avec lui, ce qui n exclut pas de savoir dire non quand c est n cessaire


1 thoughts on “Oui, la nature humaine est bonne !