Les parcs nationaux n apparaissent pas comme le r sultat d un ph nom ne purement passager n il y, a plus d un si cle dans des esprits anglo saxons puisqu il continue encore s en cr er aujourd hui sur tous les continents, dans des pays tr s diff rents de par leur situation g ographique et politique, leur histoire, leur civilisation ou leurs traditions Cela ne semble pas li au ph nom ne dit de mondialisation puisqu il a t cr des Parcs Nationaux ailleurs qu en Occident d s le XIXe si cle, avant m me l explosion des conflits mondiaux Quant la France, nous avons essentiellement tent ici d tudier le pass , c est dire les processus qui ont pr sid l laboration des textes fondateurs et la cr ation des Parcs nationaux eux m mes Il est ind niable que l on se trouve un tournant essentiel dit devenir des Parcs nationaux fran ais Ils sont confront s de nouveaux enjeux le maintien et l extension de la diversit biologique, le d veloppement durable, la mise en place, d un c t , de r seaux internationaux de plus en plus importants, et d un autre c t , le processus de d centralisation des comp tences et des responsabilit s engag dans notre pals C est pourquoi, ce n est peut tre pas inutile de se pencher maintenant sur les origines et les conditions de cr ation de ces organismes Un Parc national aujourd hui est forc ment beaucoup plus labor et efficient qu ses d buts Il est tourn la fois vers l Europe et le reste du monde et vers sa propre zone d influence et son lieu d implantation Il constitue un mode particulier d organisation visant l excellence dans la protection et la ,gestion d air espace terrestre ou maritime d exception, hautement symbolique du fait d une combinaison unique art niveau national entre g ologie, diversit biologique, activit s humaines et paysages ou, en d autres termes, entre nature et culture Au m me titre que le patrimoine le plus prestigieux Ces espaces et les modes de gestion qu ils ont suscit s participent l identit culturelle de la nation Pierre Merveilleux du Vignaux