Aux mois d avril et de mai , Michel Foucault prononce un cours qu il intitule Mal faire, dire vrai Fonction de l aveu en justice Il y poursuit l laboration de la notion de gouvernement par la v rit , introduite en janvierdans La naissance de la biopolitique puis reprise en janvierdans Le gouvernement des vivants pour donner un contenu positif et diff renci la notion de savoir pouvoir et op rer par rapport celle d id ologie dominante un second d placement Le cours est la trace d un engagement militant le fruit de l alliance nou e avec des juristes radicaux, sous l gide de l cole de criminologie de l Universit catholique de Louvain, l occasion d un projet de r vision du code p nal en vigueur en Belgique Adress un public de juristes et de criminologues, il replace l analyse du d veloppement de l aveu p nal dans l histoire plus g n rale des technologies du sujet et examine diverses techniques par lesquelles l individu est amen , soit par lui m me, soit avec l aide ou sous la direction d un autre, se transformer et modifier son rapport soi D entr e de jeu, Michel Foucault annonce que le probl me qui l occupe a deux aspects Politique savoir comment l individu se trouve li , et accepte de se lier au pouvoir qui s exerce sur lui Philosophique savoir comment les sujets sont effectivement li s dans et par les formes de v ridiction o ils s engagent Ainsi con ues, les le ons peuvent se lire comme une suite donn e Surveiller et punir ou comme une premi re esquisse de l analyse de la parr sia et des formes al thurgiques d velopp e dans Le courage de la v rit Avec le sujet avouant, ce n est pas seulement le th me du dire vrai qui est introduit Parce que les formes de v ridiction ont partie li e avec l assujettissement et la d prise de soi, c est aussi la question de ce qui s en d duit pour la philosophie critique qu en l occurrence, Michel Foucault met en uvre, la crois e de l activit pratique et de l activit th orique, de la politique et de l thique On parle souvent de la r cente domination de la science ou de l uniformisation technique du monde moderne Disons que c est l la question du positivisme , au sens comtien du terme, et peut tre vaudrait il mieux associer ce th me le nom de Saint Simon Je voudrais voquer, pour y loger les analyses que je vous propose, un contre positivisme qui n est pas le contraire du positivisme, plut t son contrepoint Il se caract riserait par l tonnement devant la tr s ancienne multiplication et prolif ration du dire vrai, la dispersion des r gimes de v ridiction dans des soci t s comme les n tresCet ouvrage, co dit par les Presses universitaires de Louvain et University of Chicago Press, est le fruit d une collaboration entre l cole de criminologie de l Universit catholique de Louvain et University of Chicago