Alors que le dbat sur la parit divise les milieux politiques, le fminisme, au del de la revendication galitaire, devrait contribuer une rvaluation de l histoire des doctrines et des institutions de la Rpublique Joan W Scott, personnalit marquante de l historiographie amricaine et professeur l Institute for Advanced Study de Princeton, entend montrer comment l histoire du fminisme, qui fait partie intgrante de l histoire politique, sert de rvlateur aux fondements rels du rpublicanisme Les combats d Olympe de Gouges, Jeanne Deroin, Hubertine Auclert et Madeleine Pelletier, par l cart de leurs critiques, font apparatre les contradictions d une thorie universelle des droits de l homme mise au service de l exclusion politique des femmes Joan W Scott, recourant au concept de gender, trop souvent incompris et caricatur en France, analyse les diffrents contextes de ces luttes fministes prises dans les limites de l hritage politique de la Rvolution Elles n ont pu russir, mme aujourd hui, couper tout fait le lien identifiant l individu au masculin Pour abolir les effets politiques de la diffrence sexuelle, il fallait paradoxalement affirmer cette diffrence D o le dilemme soit revendiquer l galit au nom de l individu neutre et abstrait , soit dfinir une pertinence politique de la diffrence sexuelle sans briser l universalit des droits Ainsi, ce livre, reprant ce paradoxe au cur de l histoire du fminisme, devient une invitation repenser les principes mmes du modle rpublicain