L Irrgulier Quiconque aura tant soit peu ctoy Karl Lagerfeld j allais dire le vrai, celui que cachent depuis si longtemps les lunettes noires de la marionnette derrire lesquelles il adore voir sans tre vu , quiconque connat donc l autre, ou l un des autres KL sait combien ce forcen du prsent aura t marqu par la longue frquentation des lettres de La Palatine, de Madame du Deffand ou de Julie de Lespinasse, et par ce qui s y rfractait d un art de vivre et d une rare sophistication intellectuelle Quiconque l aura crois, ou simplement vu l cran, sait aussi son incroyable prsence d esprit, ce sens de la pique et de la pointe qui fut l une des raisons d tre des salons, dont il semble avoir naturellement hrit, prcd en cela par une mre qu il voque souvent, comme on le verra, et qui n aura rien eu lui envier en termes de repartie L esprit de l escalier n est pas son fort, ft ce au prix d un dbit parfois tonnant, et l on a tt fait d tre rduit face lui au rle de paysan du Danube Il y a longtemps que les portes des salons se sont refermes Il n est pas interdit de penser que les derniers feux d une tradition sculaire se seront teints vers la fin des annes soixante, en mme temps que disparaissaient, des Noailles aux Vilmorin, les figures d une mondanit enracine dans le XIXe sicle Moment qui vit aussi l mergence de nouveaux modes de vie, d une autre forme de socialit, de registres culturels indits, et incidemment de ce prt porter que KL allait accompagner ds ses dbuts et si bien mettre profit ensuite Nous voici donc l re du salon global o l change, plutt que la conversation, sature l ther des mdias, o une nouveaut chasse instantanment l autre et o il est essentiel de se tenir toujours sur le fil de l vnement Et nul ne s y entend mieux que notre lecteur de Mademoiselle Ass, plus par jeu, suppose t on, qu autre chose, lui qui rpond libralement, en polyglotte, aux demandes quotidiennes de la presse crite comme de ces ondes dont nous sommes maintenant les jouets Paroles lances au tout venant, inlassablement reprises et polies, amplifies, pour finir, plantairement, au point de faire trembler telle frange de cheveux prsidentielle outre Atlantique, mais dont le destin est aussi de se perdre dans le poudroiement du prsent Ce qui n est sans doute pas pour dplaire notre hros, insoucieux de la moindre postrit et qui n aspire, l en croire, qu se disperser Moins prodigues, et pour parer une telle ventualit, les diteurs de ce volume se sont donn pour tche de recueillir ce qui aurait pu disparatre sans laisser de trace autre que le sourire d un moment Il en rsulte, par facettes ou chapitres , une sorte d auto portrait chinois, l affirmation d une certaine vision de la vie qui, pour tre lacunaire, ne nous semble pas moins donner une image prcise et captivante d un Irrgulier Il reviendra au lecteur de juger de la vrit du portrait, et de prendre la mesure de l intelligence et de la complexit d un personnage qui cherche moins dfier les conventions qu affirmer souverainement ses valeurs propres et une forme de justesse Seul un virtuose du masque et de l esquive, comme l est Karl Lagerfeld, peut se donner comme valeur cardinale la lucidit et, dans la mesure de possible, l absence d illusion sur soi mme Les diffrents acteurs de ce livre ont au moins un point en commun la passion, invincible et draisonnable, de l imprim Moderne, ultramoderne, KL n en persiste pas moins, dit on, acheter ses livres par trois exemplaires, pour en lire un, dcouper l autre et envoyer le troisime dans l une de ses bibliothques moins libraux, les diteurs sont, pour les uns, lis au commerce du livre, tous les sens de l expression, tandis que l autre en a fait sa raison d tre, ou de subsister, et il ne se passe gure de jour sans qu ils n en ajoutent leur butin Il leur aura donc sembl invitable, lorsque s imposa l ide de rendre hommage la singularit d un esprit libre, expert en strong opinions, de lui donner la forme d un livre, un livre de plus, qu il pourra ainsi poser au sommet d une des piles qui l entourent P MCe lexicon vaut bien, par sa drlerie vacharde, les recueils de bons mots du gnral de Gaulle ou de Sacha Guitry Le Monde Les auteurs ont su avec brio restituer, aprs de fastidieuses recherches, une conversation fragmentaire et involontaire sur le monde, la mode, le style ou l amour des livres face la dferlante numrique Se dessine alors la silhouette d un homme rudit, intransigeant et confiant, et aussi touchant quand il se met en scne face une mre autrement plus caustique Madfor Une rplique culte toutes les lignes Stylist


8 thoughts on “Le monde selon Karl. Citations choisies de Karl Lagerfeld