juin , Comme le matin de Paris tait jeune et beau la fois o nous nous sommes rencontr s Tu menais ton premier combat Ce jour l , tu as rencontr la gloire et depuis, elle et toi, ne vous tes plus quitt s Comment aurais je pu imaginer que cinquante ann es plus tard nous serions l , face face, et que je m adresserais toi pour un dernier adieu C est la derni re fois que je te parle, la derni re fois que je le peux Bient t, tes cendres rejoindront la s pulture qui t attend dans les jardins de Marrakech juinComme le matin de Paris tait jeune et beau la fois o nous nous sommes rencontr s Tu menais ton premier combat Ce jour l , tu as rencontr la gloire et depuis, elle et toi, ne vous tes plus quitt s Comment aurais je pu imaginer que cinquante ann es plus tard nous serions l , face face, et que je m adresserais toi pour un dernier adieu C est la derni re fois que je te parle, la derni re fois que je le peux Bient t, tes cendres rejoindront la s pulture qui t attend dans les jardins de Marrakech Ce texte fait r f rence une dition puis e ou non disponible de ce titre